Marshall Dixon à l’espace Malaïka ce 6 avril 2018

Après la réussite de son concert au Palm Beach le 23 décembre 2017, l’artiste musicien rd-congolais Jean-Paul Nsungu dit Marshall Dixon se produira en live band, le vendredi 6 avril 2018, à 19h00’, à Malaïka, en face de la galerie Saint Pierre, à Kinshasa. L’entrée est sur invitation.

 

Baptisé « Elengi ya mbuma » comme son dernier titre, ce show sera donc nostalgique, car, il sera à la carte. L’artiste revisitera son riche répertoire de l’époque de Keep Quiet à ce jour. « Ne pas être invité à ce concert n’est pas synonyme d’être exclu comme mélomane ou fanatique de Marshall Dixon. Pour tous ceux qui ne seront pas physiquement là, ils les suivront sur mon compte Twitter et Instagram, sur ma page Facebook et sur ma chaîne YouTube. Je continue ma carrière et d’autres types de concerts seront programmés incessamment avec mes sponsors pour célébrer la musique », a-t-il avancé.

 

Il sied de rappeler que Marshall séjourne à Kinshasa depuis fin octobre 2017 pour exécuter un plan mis en place avec son staff. Pour son manager Didier Lihau, le bilan est positif. « En cinq mois de travail à Kinshasa, mon artiste a réussi de sortir le clip de la chanson « Elengi ya mbuma », le 11 décembre 2017. Il a presté sur les planches du Palm Beach, le 23 décembre de la même année. Il a assisté son collègue Bob Elvis à son concert de l’Institut Français de Kinshasa (Halle de la Gombe), le 16 février 2018. Avec le même artiste rappeur, ils ont rendu hommage au vaillant rd-congolais Rossy Mukendi Tshimanga, décédé lors de la marche du 25 février 2018. Il a aussi intervenu dans la chanson « Que demande le peuple » de son collègue Shadow Baraza, un ancien du groupe SRK (Sons Rares de Kinshasa) », a-t-il déclaré.

 

Entretenant de bons rapports avec ses aînés et collègues de la musique rd-congolaise, le King Dixon les exhorte a travaillé davantage pour le progrès de leur musique en cette période où plusieurs nations se sont réveillées et sont entrées dans la course. « Comme nous sommes durant l’année de 80 ans du monument vivant Lutumba Ndomanueno Simon dit Lutumba Simaro Masiya, je profite de cet entretien pour lui souhaiter un heureux anniversaire. Que l’Eternel veille encore sur lui. Coup de chapeau pour toutes ses réalisations. Ces chansons nous ont consolé, bercé, enseigné et inspiré », a témoigné Marshall Dixon.

CINARDO KIVUILA

 

 

Related posts