20.8 C
Kinshasa
mercredi 30/Nov/2022

- publicité -

Nouvel échec de Fally Ipupa aux BET Awards 2022 : Entre boycott, création et valorisation d’une cérémonie de récompenses 100% francophone

Le énième échec de Fally Ipupa lors des derniers BET Awards 2022 a été dur à avaler dans le chef de la large communauté de fans francophones. Entre “discrimination” et “mascarade”, la star de la Rumba aura pour la 4ème fois échoué sur le fil. Cette déconvenue a déçu plusieurs dans l’opinion qui ont taclé les organisateurs à cause de leur “subjectivité“.

« Vous savez, quand BET organisent quelque chose, eux ils sont anglophones. Donc, l’oreille est beaucoup plus anglophone. Mais il nous manque une chose : il nous faut les victoires de la musique francophone », a déclaré le célèbre Youssou N’Dour à Eventsrdc.com à propos de l’échec de Fally Ipupa.

Ces déclarations du griot du Mbalax prouvent à suffisance que ce ne sont pas les talents qui manquent à la communauté francophone. Ses artistes ont toujours eu des arguments à faire valoir et n’ont rien à envier aux mastodontes anglophones. Malheureusement, lors de grandes cérémonies de récompenses, les artistes francophones mordent la poussière.

Lire aussi : Youssou N’Dour à propos des BET Awards : « L’oreille est beaucoup plus anglophone »

« BET Awards est un gros trucage »

Lors des derniers BET Awards, Fally Ipupa luttait dans la catégorie Meilleur artiste international. Dommage qu’il se soit pour la 4ème fois planté. C’est la pépite nigériane Tems qui a été la grande gagnante de la soirée. Cet échec de Fally Ipupa a déplu à de nombreux fans de la communauté francophone qui ont remis en cause la crédibilité et les critères de choix des vainqueurs aux BET Awards.

« On peut comprendre qu’ils ont une politique propre à eux. C’est leur droit, mais ceci ne confère plus à mon sens une dimension exceptionnelle et prestigieuse à ces Awards comme sont les Grammy par exemple. Du coup BET Awards, c’est juste un outil marketing de la marque Black Entertainment Television qui se nourrit de la culture black […] Si BET ne tient pas compte d’une black culture plus globale et diversifiée selon les régions du monde, particulièrement l’Afrique Francophone à l’avantage de la régionalisation linguistique anglophone, alors le public devra comprendre qu’il n y a rien de sérieux dans ces Awards », a déclaré Baya Camala – responsable de la plateforme de musique Baziks et ancien membre du jury des Académies Awards.

Quoi que reparti une nouvelle fois bredouille, Fally Ipupa a encore appris de son dernier échec. Mais encore faudrait-il remettre en cause les thèmes lyrics des artistes francophones sur leurs déconvenues répétées ? Non du tout. Même si en 2018 le malien Mamoudou Gassama, a été l’un des rares artistes francophones à sortir la tête de l’eau, les anglophones continuent à se tailler la part du lion des prix glanés. Haine ou discrimination à l’égard d’une communauté ? La polémique enfle.

« Supposons que le vote est ouvert au public sur Instagram, normalement Fally qui a plus de likes que la jeune et talentueuse chanteuse Nigériane Tems (j’ai rien contre elle), devait logiquement être désigné grand gagnant. Il a un actif incroyable côté catalogue, il a évolué artistiquement en surprenant le public contre tout attente par son ouverture à l’afro urban, il a une fanbase de dingue et il aligne des tournées dans le monde entier même aux US. Donc, la légitimité est bel et bien là. Alors comment au regard d’une telle reconnaissance du public, Fally n’a pas été désigné gagnant ? La réponse est évidente, le vote des BET est un gros trucage au détriment de l’Afrique Francophone », rencheri Baya.

Lire aussi : BET Awards 2022 : Et à la fin, c’est encore les anglophones qui gagnent

« Il faut organiser les Awards francophones »

Si d’aucuns appellent les artistes francophones au boycott des BET Awards, d’autres par contre les exhortent à fédérer leurs efforts afin de créer leur propre cérémonie de récompenses afin d’éviter les “humiliations”. L’échec de Fally Ipupa aux BET Awards doit lui permettre à faire table rase du passé et rebondir. La star rd-congolaise n’a rien à envier à ses homologues anglophones. Son talent et son œuvre valent leur pesant d’or.

« Le BET est une chaîne de télévision américaine. Donc, c’est normal qu’il soit anglophone que francophone. Nous francophones, nous continuons de nous plaindre. Pourquoi nous ne pouvons pas réaliser des choses chez nous ? Il faut arrêter d’être dans la peau du colonisé, de la victime et de l’inférieur. Il nous faut plutôt organiser les Awards francophones », a dit Djo Mopondo -Promoteur de LaClique Musique, initiateur d’Okapi Awards, manager d’artistes et responsable de la plateforme Muska.

Dans le même ordre d’idée, Baya Camala propose : « Aux artistes, producteurs, managers d’Afrique Francophone aussi de prendre conscience et d’exiger plus de lumière et plus de transparence. Car, il en va de leur image. Ils doivent cesser de jouer le rôle de faire valoir aux BET Awards. Ça doit commencer par un boycott et réclamer le retour des Trace Awards comme alternative pour équilibrer un peu l’offre des Awards et la diversité ».

Lire aussi : Blazer tendance, pantalon bouffant, crocs épaisses, le look très osé de Fally Ipupa aux BET Awards affole la toile

Patronne régionale de la chaîne de télévision panafricaine, DBM TV et responsable de l’agence de communication He Agency, Henrique NG pense que : « Le mieux serait d’organiser des évènements consacrés aux francophones. Quand tu fais une chose dans ta zone de confort où tu as un public, facilement tu peux ressentir cet amour et ce privilège. C’est une question d’initiative et de volonté. Les artistes eux-mêmes peuvent valoriser les Awards francophones. Cela ne nécessite pas seulement d’avoir des millions de dollars ».

Malgré ces injustices à répétition, l’organisation internationale de la Francophonie – OIF – préfère le silence et pourtant, les artistes victimes promotionnent quotidiennement sa langue, sont jeunes et défendent la culture francophone. Comment interpréter ce silence ? La vraie appartenance linguistique de sa secrétaire générale Louise Mushikiwabo ne serait-elle pas la vraie réponse. Car, il est connu de tous que le Rwanda est un pays anglophone et membre actif du Commonwealth, mais dirige l’organisation internationale de la Francophonie. Ses musiciens chantent-ils en français ? Si oui, en combien de pourcentage ? La Francophonie aux vrais francophones pour une bonne culture francophone dans son espace et dans le monde.

(Ré) écoutez en podcast le récent passage de Youssou N’Dour sur Eventsrdc FM :

ETIENNE KAMBALA
CHADRACK MPERENG

Pour tous vos voyages à l’étranger. Ph.Dr.Tiers

Articles Récents

Werrason dévoile le nom de son prochain album

Ses rythmes endiablés et sa riche discographie sont intemporels. À 56 ans, Werrason prépare un nouvel album. Malgré la vague de la nouvelle génération, Werrason...

Ninho dépasse la barre de 264 singles certifiés en France !

C'est une performance remarquable que réalise Ninho. Originaire de la République Démocratique du Congo, ce rappeur vient d'atteindre un autre cap. Dans son rapport hebdomadaire...

Tiakola : La moitié des titres de son album « Mélo » est certifiée !

L'artiste français d'origine rd-congolaise, Tiakola est en réussite de sa carrière solo. Son tout premier album « Mélo » dévoilé en mai 2022 a...

Restez connecter

81,500FansLike
39,200FollowersFollow
207FollowersFollow
38,200FollowersFollow
2,000SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Werrason dévoile le nom de son prochain album

Ses rythmes endiablés et sa riche discographie sont intemporels. À 56 ans, Werrason prépare un nouvel album. Malgré la vague de la nouvelle génération, Werrason...

Ninho dépasse la barre de 264 singles certifiés en France !

C'est une performance remarquable que réalise Ninho. Originaire de la République Démocratique du Congo, ce rappeur vient d'atteindre un autre cap. Dans son rapport hebdomadaire...

Tiakola : La moitié des titres de son album « Mélo » est certifiée !

L'artiste français d'origine rd-congolaise, Tiakola est en réussite de sa carrière solo. Son tout premier album « Mélo » dévoilé en mai 2022 a...

Gaz Mawete invité par le tanzanien Marioo dans son album « The Kid you know »

Gaz Mawete est invité dans l'album du tanzanien Marioo « The Kid you know ». Les deux artistes partageront le titre « Mi Amor...

Lancement d’une nouvelle technologie : Yango contribue à la sécurité routière

Yango, un service international de covoiturage présent en République Démocratique du Congo depuis Août 2022, a lancé un système de surveillance permettant de contrôler...