Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

RDC – Culture : Le personnel de l’IMNC autorisé de regagner momentanément leur bureau du Mont Ngaliema

RDC – Culture : Le personnel de l’IMNC autorisé de regagner momentanément leur bureau du Mont Ngaliema

Sans le mouvement syndical de l’Institut des musées nationaux du Congo – IMNC -, ni la presse kinoise, le personnel de cet institut serait jusqu’à l’heure où nous rédigeons cet article dans la rue ou en chômage forcé. C’est depuis le lundi 3 août 2020 qu’il est autorisé à accéder sur son site de Mont Ngaliema et à occuper tous ses locaux.

Petite satisfaction de la part des cadres et agents de l’IMNC, car, les services de la présidence rd-congolaise qui les ont autorisé, tiennent à récupérer l’espace dédié à la culture au sein de ce site très historique de la République Démocratique du Congo. « Tôt ou tard, nous construirons pour vous des locaux ailleurs en vue de délocaliser votre musée et de nous laisser complètement sur ce site », tel est le message d’un personnel de la présidence relayé par un agent de l’IMNC sous l’anonymat.

Lieu significatif depuis l’époque coloniale de ce pays continent, le régime de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo tient à tout prix à modifier l’histoire. Les cadres et agents s’opposent encore silencieusement à cette proposition de délocalisation, car, ils estiment que le musée ne se résume pas à la conservation des œuvres d’art en salles ou en plein air, ni à la guidance des touristes et autres visiteurs. Le musée, c’est aussi la cave du grand chef coutumier teke-humbu situé à l’entrée du Mont Ngaliema vers le fleuve Congo et le chantier naval de Chanic, le cimetière des pionniers et le théâtre de verdure.

Jusque-là, le personnel de l’IMNC ne se reproche de rien en ce qui concerne l’insécurité sur ce site. « Je suis ici depuis l’époque du feu président Joseph Désiré Mobutu jusqu’à la venue du président Félix, je n’ai jamais entendu ni vu ni appris un cas d’insécurité causé ou occasionné par notre musée. Pourquoi l’actuel président encourage-t-il la désacralisation de ce lieu ? », a déclaré larmes aux yeux, un agent de l’IMNC.

Lire aussi :

IMNC (Théâtre de verdure) : Les agents et cadres ne savent pas à quel saint se vouer

MYRIAM NZEKE

Contactez la Rédaction au +243810000579

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x