23.2 C
Kinshasa
mercredi 26/Jan/2022

- publicité -

RDC – Foot : « Le président Omari disait qu’il aimerait que ce soit Shabani son successeur » (F. Ibenge)

Les élections à la Fédération congolaise de football association – FECOFA – sont reportées pour une date ultérieure en attendant la réforme de ses textes et l’harmonisation de sa situation.

Alors que les candidats ne sont pas toujours connus, l’ancien patron du Staff technique des Léopards de la Rd-Congo Florent Ibenge pense que Shabani Christophe Nonda, est l’idéal successeur de Constant Omari Selemani, qui a démissionné en juin 2021.

« C’est un ancien footballeur, donc il a le souci du football mais c’est la compétence qu’on recherche. Je crois qu’il faut laisser Shabani se déclarer mais ça ne m’étonnerait pas qu’il ait des idées derrière la tête », dit Florent Ibenge lors d’un entretien avec nos confrères de Le Renouveau.

Et de rajouter : « Ce serait bien puisqu’il a un projet je pense, il veut être capable de le faire. Je me souviens que plusieurs fois, le président Omari disait qu’il aimerait que ce soit Shabani son successeur. Apparemment, ce n’était pas encore le moment ».

Bien que Nonda ne l’a pas encore dit ouvertement, Ibenge l’encourage de lancer dans la course pour le poste du patron de l’organe faitier du football rd-congolais : « Maintenant, je sens que c’est apparemment le moment puisqu’il est parti en formation de manager en France. Mais là, je suis en train d’anticiper pour lui parce que c’est à lui de se déclarer. Je crois qu’il est en train de se donner les moyens de réussir et de ce côté-là, je crois que c’est louable. Mais encore une fois, je parle sans son accord ».

Et de conclure : « Je pense qu’il est en train de se former soit pour ça ou pour ses affaires puisque c’est un homme d’affaires aussi. Mais s’il désire prendre la fédération, je crois qu’il se donne les moyens et ça, c’est une bonne chose ».

Lire aussi :

RDC – Foot : La situation financière de la FECOFA et l’insuffisance de ses textes inquiètent la CAF

ETIENNE KAMBALA

Articles Récents

Dossier RAM : Coincé, le tribunal de commerce revient sur son embargo

Le tribunal du commerce de Kinshasa a donné un deadline le lundi 24 janvier 2022 dans la soirée aux sociétés de télécommunications suite aux...

États généraux de la communication et médias : Patrick Muyaya déterminé à refonder l’écosystème médiatique et plaide pour une adaptation numérique du secteur

« Les médias congolais : quelles perspectives à l'ère du numérique et des enjeux et défis du développement durable », c'est le thème retenu...

RDC : Qui d’Adios Alemba et Adricha Tipotipo dit la vérité sur les fonds destinés aux obsèques de Defao ?

Les langues se délient sur les frais funéraires de l'artiste musicien rd-congolais François Lulendo Matumona dit Général Defao inhumé le samedi 22 janvier 2022...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Dossier RAM : Coincé, le tribunal de commerce revient sur son embargo

Le tribunal du commerce de Kinshasa a donné un deadline le lundi 24 janvier 2022 dans la soirée aux sociétés de télécommunications suite aux...

États généraux de la communication et médias : Patrick Muyaya déterminé à refonder l’écosystème médiatique et plaide pour une adaptation numérique du secteur

« Les médias congolais : quelles perspectives à l'ère du numérique et des enjeux et défis du développement durable », c'est le thème retenu...

RDC : Qui d’Adios Alemba et Adricha Tipotipo dit la vérité sur les fonds destinés aux obsèques de Defao ?

Les langues se délient sur les frais funéraires de l'artiste musicien rd-congolais François Lulendo Matumona dit Général Defao inhumé le samedi 22 janvier 2022...

Gims : Sa nouvelle demande de nationalité française en danger

Nous l’avons dit dans nos récentes publications. Le rappeur rd-congolais Gims ne cesse de supplier la France pour obtenir la nationalité après le refus...

Médias : Grande figure de la presse rd-congolaise, Barick Buema ne jure que par son travail

Journaliste à la radio Top Congo, Barick Buema appelé « Parole écrite » a été l'invité de la rédaction. Avec une expérience accrue de la télévision...