26.2 C
Kinshasa
samedi 29/Jan/2022

- publicité -

#RDC : Forec 2017, deux journées réussies

La 1ère édition du Forum de l’Événementiel Congolais (FOREC 2017) a vécu pendant deux jours, du 7 au 8 novembre 2017, à l’Espace Texaf Bilembo, à Kinshasa. Avec pour thème, « L’événementiel congolais : Problèmes et opportunités », cette rencontre annuelle des acteurs majeurs de l’événementiel a servi de cadre pour les étudiants et débutants dans ce secteur.

Le premier jour, en mot d’ouverture, l’organisateur et directeur de KinEvent, Teddy Lelo a précisé qu’une nation comme la RDC doit avoir un événement de référence qui réunit les professionnels de l’événementiel pour fusionner des idées et avancer.

 

« Si un grand pays comme la RDC ne compte pas à ce jour un événement à dimension continentale ou encore même sous-régionale, que nos différentes villes connues pour leur caractère chaleureux n’arrivent pas à attirer les événements qui pourtant en toute logique devraient s’y dérouler. L’événementiel congolais, à l’instar du pays est porteur de beaucoup d’opportunités. Cette plateforme nous aiderait à échanger, se rencontrer et réseauter. Nul besoin de rappeler l’importance de ces trois mots pour notre métier », déclare t-il.

 

Durant les deux jours, plusieurs professionnels de ce secteur se sont rencontrés et ont partagé leurs expériences avec les participants. Chacun d’entr’eux avait exploité un sous-thème. Au premier jour, Didier M’pambia de l’agence de communication Optimum qui s’est attardé sur le thème : « L’événementiel professionnel : les bases », et « le secteur évènementiel congolais : vue d’ensemble ». De son côté, Marie Omba Djungu a expliqué « Le rôle des agences événementielles ». L’hôtel de ville de Kinshasa par le biais de Lionel Nsele a fait comprendre à l’auditoire, la part du gouvernement provincial dans l’organisation des événements –parrainage et délivrance des autorisations en vue d’une réussite totale.

Vue des participants au Forec 2017. Ph.Eventsrdc

Déo Kasongo a, pour sa part, parlé de son parcours professionnel et des différents avantages que présentent sa salle dénommée ShowBuzz. Tandis que Charly Mabilama de la Délégation Générale Wallonie-Bruxelles, a insisté sur les différentes missions de cette structure belge en RDC et de ces différents apports dans l’événementiel congolais. L’étape des témoignages qui a clôturé la journée, a connu la participation de Rudy Yaone -Photographe et Créa, Honoré Kitenge de l’Alliage, Michel Mutahali de Happy People et Albert Mavungu –opérateur culturel indépendant.

 

Au deuxième jour, Alain Yav -responsable de l’agence de communication Pygma a développé le sous-thème « comment atteindre sa cible » avec un contenu court, mais très accrochant. A son tour, Déo Kasongo de l’agence Divo a éclairci l’auditoire sur la manière avec laquelle, il faut « réussir son buzz ». Après, les riches et alléchants exposés des pros de l’événementiel, « le mythe du sponsoring » a été abordé par José Nyembwe de Kin Branché et par quelques responsables marketing et communication des entreprises commerciales de Kinshasa. Dido Shabani de Marsavco s’est attardé sur quelques conditions administratives que les professionnels de l’événementiel sont censés remplir pour que leurs courriers ou dossiers soient pris en compte par les entreprises. Pour Jean-Serge Onyumbe, représentant de la BCDC, l’aspect rationnel de l’événementiel est important pour que l’entreprise s’engage clairement au sponsoring.

José Nyembwe -DG de Kin Branché. Ph.Eventsrdc

« Nous terminons sur un avis très positif, le plus important était le fond des questions qui nous ont conduits à pouvoir organiser cet événement. Les gens se sont retrouvés dans les thématiques, dans les problèmes ainsi que les opportunités ont pris conscience derrière cette cause de redorer l’image du secteur évènementiel en RDC », a dit Teddy Lelo -organisateur du FOREC.

 

« Le Guide Événementiel Congolais », ce manuel de référence, ce répertoire des profils professionnels, cet annuaire des lieux, des services, des offres… sera publié en janvier 2018.

ETIENNE KAMBALA

 

Articles Récents

Art contemporain : restitution de l’Éxpo “source et ressourcement” par la plateforme Terre d’Artistes

Valoriser la culture et les arts et en particulier les arts plastiques africains, tel est l'objectif principal de la plateforme culturelle "Terre d'Artistes". À...

Religion : Le Pape François à Kinshasa et Goma en juin prochain ?

Dans le cadre des relations bilatérales entre la Rd-Congo et le Vatican, Sa sainteté le Pape François avait promis au président Félix Tshisekedi lors...

Dossier RAM : Après une nuit en prison, le greffier du TRICOM enfin libre

Arrêté pour avoir adressé une sommation judiciaire à l'endroit des sociétés des télécommunications pour cesser le prélèvement des crédits téléphoniques pour le compte du...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Art contemporain : restitution de l’Éxpo “source et ressourcement” par la plateforme Terre d’Artistes

Valoriser la culture et les arts et en particulier les arts plastiques africains, tel est l'objectif principal de la plateforme culturelle "Terre d'Artistes". À...

Religion : Le Pape François à Kinshasa et Goma en juin prochain ?

Dans le cadre des relations bilatérales entre la Rd-Congo et le Vatican, Sa sainteté le Pape François avait promis au président Félix Tshisekedi lors...

Dossier RAM : Après une nuit en prison, le greffier du TRICOM enfin libre

Arrêté pour avoir adressé une sommation judiciaire à l'endroit des sociétés des télécommunications pour cesser le prélèvement des crédits téléphoniques pour le compte du...

Kas Kasongo : La musique folklorique Yaka perd son roi

Figure emblématique de la chanson folklorique Yaka, l'artiste Kas Kasongo a tiré sa révérence le jeudi 27 janvier 2022 des suites d'une courte maladie. La...

« SVR », le brillant album de Kaaris et Kalash Criminel est disponible (SON)

Les consommateurs du rap attendaient cet opus « SVR » qui ligue Kaaris et Kalash Criminel. Ils sont servis parfaitement avec du rap brut....