23.9 C
Kinshasa
mardi 29/Nov/2022

- publicité -

RDC : Souley Kahuka, DG de Magem Congo et proche de Fally désormais conseiller du Premier Ministre

15 Février 2021, Sama Lukonde Kyenge, alors Directeur Général de la Gécamines, est chargé par le président Félix Tshisekedi de former un nouveau gouvernement d’union nationale qui va vite se confirmer le 12 Avril 2021. Il sera investi le 26 du même mois, Premier ministre chef du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, prenant la tête d’un gouvernement hétéroclite composé de différentes sensibilités politiques.

 

Apres sa nomination, Sama Lukonde a comme premier défi, celui de former un gouvernement d’union nationale, en pleine crise de Covid. Le gouvernement des Warriors vu le jour et est depuis, en marche faisant face aux nombreux problèmes que relève la RDC. Avec un programme qui s’articule autour de 15 piliers regroupés en 4 grands secteurs d’activités dont la mise en œuvre devra mener à la construction d’UN ETAT FORT, UN ETAT PROSPERE ET UN ETAT SOLIDAIRE, Sama Lukonde dit que sa tâche n’est pas de refaire le monde mais plutôt de mettre en place une gouvernance efficace.

En août 2021, jour de présentation de son programme d’action devant les élus du peuple, le Premier ministre déclarait « Les Congolais sont lassés par nos discours et nos bonnes intentions. Ils exigent désormais, de leurs Gouvernants, des actes concrets avec impact direct dans leur vie de tous les jours. Notre devoir est, dès lors, celui de nous hisser à la hauteur de leurs nombreuses attentes, mieux exprimées lors des consultations menées par le Chef de l’Etat et qui constituent dorénavant, les défis auxquels notre Gouvernement doit s’attaquer. Nos compatriotes ne demandent pas mieux que de vivre dans la paix et la sécurité, de travailler dans la dignité, de faire étudier leurs enfants, de les nourrir, de les soigner et de préparer leur avenir dans la sérénité. Ce Gouvernement n’a qu’une seule ambition : « celle de concrétiser la volonté que vous avez exprimée de placer le pays sur l’orbite du progrès et de la prospérité. » Il s’agit de faire triompher le droit sur l’arbitraire, la prospérité sur la misère, la paix sur la guerre, la cohésion sur la division et la solidarité sur l’égoïsme. Les Congolais n’ont jamais baissé les bras y compris dans les périodes les plus sombres de leur histoire. Aujourd’hui plus que jamais nous devons démontrer à la face du monde que ˝impossible˝ n’est pas Congolais. En mettant en place l’idée d’une Union Sacrée de la Nation, le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, avait voulu rassembler et mobiliser toute la nation, dans sa diversité bien sûr, afin qu’elle retrouve la force et le statut de puissance au cœur du continent africain ».

Le Premier ministre rd-congolais Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Ph.Dr.Tiers

 

3 mois après sa prise de fonction, L’Ex Directeur général de la Gécamines a dressé devant la presse en compagnie des membres de son gouvernement, un premier bilan dit ‘ Bilan des 100 Jours’. Un bilan dans lequel nous pouvons compter la modernisation du secteur foncier, la lutte contre la spoliation du patrimoine de l’Etat, l’état de siège et la lutte contre l’insécurité, l’amélioration des conditions carcérales des prisonniers, la poursuite de la gratuité de l’enseignement de base, la baisse des prix des billets d’avion pour les vols domestiques et celle des prix des denrées alimentaires de première nécessité et l’augmentation des recettes publique.

 

Aujourd’hui, nous pouvons dire que le chef du gouvernement a plus ou moins assis son cabinet ainsi que le personnel de la Primature pour la bonne marche des affaires du pays et l’efficacité dans le travail qu’il ne cesse de prôner. On le dit d’être de rigueur, un homme matinal au bureau et qui quitte tard selon les audiences et les traitements des dossiers ; Un règlement d’ordre intérieur bien établi pour ses conseillers et ses proches, avec des heures d’arrivées et de départs précises.

 

De qui est composé le cabinet du chef du gouvernement? Pas assez des détails sur cette composition mais néanmoins nous comptons un directeur de cabinet, un Directeur coordonnateur et deux directeurs de cabinet adjoint ainsi que plusieurs conseillers, des chargés d’études et des consultants technique. Plusieurs femmes nous informes-t-on, font partie de ce cabinet.

 

Ces conseillers et membres du cabinet, vous les verrez rarement à la télé ou à la une des journaux, encore moins dans les conseils des ministres ou les grandes rencontres politiques, la discrétion fait partie de leur job. Femmes et hommes de l’ombre, ces hauts fonctionnaires occupent pourtant des postes clés de l’appareil de l’Etat. On les retrouve derrière tous les grands chantiers ouverts par le gouvernement : Reformes, Restructurations, Economie, santé, Politique, Jeunesse, Social, sécurité, défense, justice…

 

Ancien Ministre de la Jeunesse, des sports et loisirs, Jean Michel Sama Lukonde ne cache jamais sa détermination d’accompagner ses congénères, les jeunes congolais à la gestion de la Respublica et de son développement. « J’ai donc la forte conviction que le succès de notre pays ne sera pas atteint sans votre participation significative. Ainsi, en ma qualité de Premier Ministre, je compte sur ces atouts juvéniles afin de rencontrer vos préoccupations et de vous impliquer effectivement dans le processus du développement de notre pays ». a-t-il fait savoir, en s’adressant à la jeunesse à l’Académie des beaux-arts de Kinshasa au mois d’Août dernier. Ce qui explique une présence non négligeable des jeunes de moins de 40 ans (Hommes et femmes) dans son cabinet. Il sied de signaler que, chef du gouvernement, Sama Lukonde est lui-même âgé de seulement 44 ans.

 

Un des membres de ce cabinet attire notre attention aujourd’hui, Souleymane Kahuka, Conseiller aux climats des affaires et reformes structurelles depuis Juin 2021, l’un des plus jeune, si pas le plus jeune conseiller du gouvernement de l’Union sacrée. Né en février 87 à Lubumbashi, arrivé à Kinshasa à l’âge de 3 Ans, orphelin de père et élevé par sa mère, Léa Kahuka ancienne agent puis directrice commerciale de la SNCC, aujourd’hui retraitée (35 Ans de service). Souley, comme l’appellent ses amis et proches, a grandi à Kinshasa dans la commune de Lemba ou il passe ses études primaires et obtient son BAC en 2005 au collège Saint Joseph Elikya de la Gare centrale.

 

Après des études universitaires entre l’Afrique du sud et le Maroc, il commence sa carrière professionnelle en 2010 à Kinshasa comme stagiaire à la Bracongo, pour rejoindre très peu de temps après la société générale industrielle dans le programme des travaux de 5 chantiers de l’époque, comme chargé des relations publiques pour ensuite occuper en 2012 le poste de responsable logistique et approvisionnement de cette même entreprise comme l’illustre une vidéo diffuser sur les réseaux détaillant son parcours.

 

En 2013 il rejoint le groupe Hawkwood Properties, propriétaire et promoteur de la cité du Fleuve comme délégué commercial et assistant du directeur général. Actuellement il garde le statut de consultant de ce projet foncier qui continu à évoluer tant bien que mal. Cette même année il participe à la création de la Fondation Fally Ipupa dont il est jusqu’à ce jour, un des administrateurs. Cette Fondation qui avait commencé ses actions en 2013 dans le sud Kivu a Panzi chez le docteur Mukwege, en soutien aux femmes victimes des violences sexuelles. Panzi avec qui cette fondation garde une relation permanente d’aide et de soutien, la dernière en date, Juin 2020, en pleine crise de Covid, l’hôpital Panzi reçoit un chèque de 20.000 euro don de la Fondation Fally Ipupa. Ensuite à Goma ou elle avait remis une Ambulance médicalisée de type militaire qui opère jusqu’à nos jours et sert la population de cette partie du pays. A chaque concert populaire de Fally Ipupa à Goma, l’hôpital général de référence positionne toujours cette Ambulance sur le lieu de l’évènement en signe de remerciement. En 8 ans nous avons vu la FIF en action un peu partout à Kinshasa et dans plusieurs provinces du pays (Haut Katanga, Lualaba, Tshopo, Kasai Central, Kasai Oriental, Nord Kivu, Sud Kivu…). Impossible de parler de Souley Kahuka sans faire allusion à Fally Ipupa qui garde à ce jour, il faut le dire, un cercle assez fermé et professionnel (Management, entourage et famille). Très proche, sa relation de plus de quinze ans avec l’ambassadeur de l’Unicef se dit d’être de petit-frère à grand-frère bien que, une majorité le présente comme étant très influent dans les affaires et l’entourage de la Star internationale congolaise avec qui, il est souvent aperçu en avion, en Jet privé, randonnée fluviale en jetski aux larges de la cité du Fleuve dans laquelle l’Aigle dispose d’une villa vue fleuve, où encore accompagnant l’ambassadeur de bonne volonté des nations unies contre le recrutement des enfants dans les groupes armés, dans des missions délicate à Walikale dans le nord Kivu visiter des ex enfants soldat en rééducation.

 

*#ShowBiz: Ces hommes et femmes qui entourent Fally Ipupa*

 

RÉDACTION : +243810000579

 

#ShowBiz: Ces hommes et femmes qui entourent Fally Ipupa

 

Dans le monde des affaires, Kahuka n’est pas né de la dernière pluie, entreprenant et homme de terrain, il crée en 2016 Magem Congo. PME spécialisée dans le lobbying et courtage d’affaires dans le secteur de l’énergie et des mines, avec une branche en génie civil, data et téléphonie qu’il dirige à ce jour… En bon lobbyiste, il a fait partie de la délégation des entrepreneurs congolais qui ont accompagné le président de la république lors de sa visite de travail à Washington en 2019. Il est souvent aperçu dans plusieurs Forums internationaux comme au CEO Africa Forum aux cotes du président Felix Antoine Tshisekedi à Kigali ou encore à la conférence de paris du Forum Economique international des Amériques aux cotés de Madame Ségolène Royal, en Egypte a Sharm El Cheick aux cotes du président Al Sissi au Business for Africa and the World, à Miami au forum des Amériques dans lequel il est membre, Indaba Mining a Cap Town, Africa Business forum a Johannesburg mais aussi au Forum de Davos. Egalement habitués des rencontres locales dans le pays comme celles du réseau Makutano dont il est membre depuis les débuts et des conférences sur l’énergie entre Lubumbashi et Kinshasa. Un régulier également des DRC Mining Week et Katanga Business Meeting à Lubumbashi mais aussi des semaines minières à Kolwezi…

 

Philanthrope et préoccupé du bien-être social de ses compatriotes, Kahuka lance en 2019 la Fondation du Fleuve Congo dont il est président. Cette ONG s’occupe particulièrement des communautés riveraines et met la pêche au cœur des systèmes halio-alimentaires durables. La Fondation du Fleuve Congo recense à ce jour 4500 membres pour la plupart pêcheurs et quelques foyers des riverains. Avec des actions régulières de renforcement en équipements et matériels de pêche. Actuellement, la FFC est en pleine campagne de collecte de fonds pour la construction d’une école maternelle et primaire pour les riverains de l’axe Kingabwa pêcheur – ilôt Kahuka.

Lors d’une rencontre avec les membres de la Fondation du Fleuve Congo. PH.DR.TIERS

 

Quoique méconnu de la sphère politique Congolaise, Souleymane Kahuka a fait partie en 2014 du PDC de l’honorable sénateur José Endundo comme membre effectif durant 2 ans avant d’opter pour la neutralité. Peu bavard, Flegmatique mais avec un franc parlé, Souley Kahuka sans détours langagier dénonce toujours plusieurs cas sociaux déplorables et scandaleux. Entre autres, l’état de délabrement et de vétusté des routes et des infrastructures publiques du pays mais aussi le niveau de vie des enseignants, médecins, policiers, militaires et fonctionnaires de l’État comme le témoignent ses anciens tweets et publications Facebook.

 

Dans l’exercice de cette fonction de Conseiller du Premier Ministre au climat des affaires et reformes structurelles, son rôle est celui d’aider le chef du gouvernement à œuvrer pour que l’économie congolaise se porte au mieux et renoue à sa croissance d’antan par l’amélioration du climat des affaires, la stabilité du cadre juridique et fiscal comme éléments déterminant pour inciter et attirer les investissements en RDC. Conscient que le rôle de la primature est de coordonner et orienter les actions du Gouvernement mais aussi créer un regain d’intérêt de la classe des affaires de la RDC, un conseiller aux investissements dans sa démarche, participe également à la promotion de l’entrepreneuriat local…

Les résumés de certaines activités de Magem Congo. PH.DR.TIERS

 

Il sied de noter que le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, et son gouvernement ont procédé au lancement du Programme de développement à la base des 145 territoires de la RDC. Il prévoit des actions dans les 4 secteurs sociaux de base, à savoir : l’eau et l’électricité, la santé, l’éducation et les pistes de desserte agricole. Ce programme a pour vocation de corriger les inégalités socio-spatiales accumulées depuis des longues années, en impulsant une convergence économique et sociale rapide entre les milieux urbains et ruraux réputés très pauvres où vivent plus de 70% de la population congolaise. Le Programme de développement des 145 territoires du pays constitue un modèle de développement Bottom-up enraciné dans un modèle de développement local endogène équilibré. Il reprend un package des besoins prioritaires en investissements et estimations de coûts par territoire dont les données ont été collectées au niveau local et qui doivent être affinées grâce aux autres études et cadres programmatiques existants, notamment le Plan National Stratégique de Développement, le Programme Présidentiel Accéléré de Lutte Contre la Pauvreté et les Inégalités, le Programme d’Action du Gouvernement, les Plans de Développement Provinciaux. Déjà lancé dans les provinces du Kwango et Congo Central, nous espérons que ce programme améliora le niveau de vie du Congolais.

 

ACTUALITE.CD

 

 

Articles Récents

Werrason dévoile le nom de son prochain album

Ses rythmes endiablés et sa riche discographie sont intemporels. À 56 ans, Werrason prépare un nouvel album. Malgré la vague de la nouvelle génération, Werrason...

Ninho dépasse la barre de 264 singles certifiés en France !

C'est une performance remarquable que réalise Ninho. Originaire de la République Démocratique du Congo, ce rappeur vient d'atteindre un autre cap. Dans son rapport hebdomadaire...

Tiakola : La moitié des titres de son album « Mélo » est certifiée !

L'artiste français d'origine rd-congolaise, Tiakola est en réussite de sa carrière solo. Son tout premier album « Mélo » dévoilé en mai 2022 a...

Restez connecter

81,500FansLike
39,200FollowersFollow
207FollowersFollow
38,200FollowersFollow
2,000SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Werrason dévoile le nom de son prochain album

Ses rythmes endiablés et sa riche discographie sont intemporels. À 56 ans, Werrason prépare un nouvel album. Malgré la vague de la nouvelle génération, Werrason...

Ninho dépasse la barre de 264 singles certifiés en France !

C'est une performance remarquable que réalise Ninho. Originaire de la République Démocratique du Congo, ce rappeur vient d'atteindre un autre cap. Dans son rapport hebdomadaire...

Tiakola : La moitié des titres de son album « Mélo » est certifiée !

L'artiste français d'origine rd-congolaise, Tiakola est en réussite de sa carrière solo. Son tout premier album « Mélo » dévoilé en mai 2022 a...

Gaz Mawete invité par le tanzanien Marioo dans son album « The Kid you know »

Gaz Mawete est invité dans l'album du tanzanien Marioo « The Kid you know ». Les deux artistes partageront le titre « Mi Amor...

Lancement d’une nouvelle technologie : Yango contribue à la sécurité routière

Yango, un service international de covoiturage présent en République Démocratique du Congo depuis Août 2022, a lancé un système de surveillance permettant de contrôler...