Renaissance et Lupopo se disputent David Molinga

Le FC Renaissance et le FC Lupopo sont à couteaux tirés. La pomme de discorde est l’attaquant David Molinga dit “Falcao” que les deux clubs, engagés à la Vodacom Ligue 1, se disputent.

De l’avis des dirigeants des Cheminots, Falcao est encore lié à leur club jusqu’à la fin de la saison. “Surpris”, ils estiment que le club concurrent a été victime d’une “escroquerie” « Je suis surpris que Renaissance se laisse escroquer par un joueur dont le contrat court encore avec Lupopo. Quand ils seront frappés, ils crieront à l’injustice », a dit le secrétaire sportif de Lupopo, Donat Mulongoy. Et d’informer: « Il -Molingo, ndlr- a même déjà perçu la totalité de sa prime de signature. Il y a une semaine, David venait de toucher son salaire du mois de novembre. Il a bien escroqué Renaissance ».

Chez les Oranges, on n’entend pas les choses de cette oreille. Un communicateur du club a révélé: « Ce joueur n’a pas de contrat comme tel avec Lupopo. David ne touche pas de salaire. Il était chez Lupopo pour raison de visibilité et de temps de jeu. Il n’y avait aucun contrat ou transfert ». Puis: « Lupopo a remis au joueur une somme d’USD 500 seulement comme motivation. Le joueur a gardé 300 et remis 200 à son propriétaire ».

ETIENNE KAMBALA

Related posts