Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Tourisme : Le Haut-Katanga, une des destinations non négligeables en Rd-Congo

Tourisme : Le Haut-Katanga, une des destinations non négligeables en Rd-Congo

La province du Haut-Katanga en République Démocratique du Congo n’est pas seulement réputée pour ses minerais. Elle a aussi une richesse touristique capable de faire d’elle une des meilleures destinations pour les nationaux et les étrangers.

 

« Le Haut-Katanga est une terre bénie de Dieu. Ns avons des décors de carte postale comme ces chutes de Kyubo sur la Lufira dans le territoire de Mitwaba à moins de 300 km de Lubumbashi. Bienvenue à tous, vous êtes partout chez vous. Le tourisme, le levier pour le développement local » a déclaré Jacques Kyabula Katwe -gouverneur de cette province.

Le gouverneur Jacques Kyabula sur le site Kyubo dans le Haut-Katanga (RDC). Ph.Gouv HK

 

Selon nos investigations, le Haut-Katanga regorge plusieurs sites, mais les principales attractions sont remarquables à Lubumbashi, au Musée national, au Zoo et à la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul.

 

D’autres sites significatifs attirent également des touristes et méritent une bonne communication pour se faire connaître davantage et contribuer à l’économie de ce coin de la Rd-Congo voire de l’économie nationale. Ils sont catégorisés en trois : sites naturels, sites historiques et sites culturels.

Contactez la rédaction au +243 810000579

 

S’agissant des sites naturels, nous citons quelques-uns tels que la rivière Lubumbashi, la rivière Kafubu, la source de Kimilolo, le lac municipal appelé aussi lac Tshombe.

 

Quant aux sites historiques, nous avons énuméré la prison de Kasombo (ancienne prison où fut incarcéré le prophète Simon Kimbangu), le bâtiment de grand laboratoire (ancien hôpital dans lequel étaient administrés les soins aux congolais en période coloniale), les cliniques universitaires (ancien hôpital des blancs dans lequel étaient administrés uniquement les soins médicaux à ces derniers pendant la colonisation), le Bâtiment du 30 juin (ancien théâtre de la ville où a fonctionné aussi le parlement de l’Etat Indépendant du Congo, mais aussi ancien bâtiment cinquantenaire réputé pour l’organisation de manifestations culturelles et actuel bureau du parlement provincial du Haut-Katanga), le bureau d’Etudes d’Aménagement Urbain (bureau du 1er gouverneur de la province du Katanga Emile Wangermee pendant la période coloniale) et l’Hôtel de poste (société publique de poste et des télécommunications avec la gestion de la communication par les téléphones fixes).

 

Les sites culturels sont également visités entre autres le musée national de Lubumbashi avec une présence d’une diversité d’œuvres d’arts et archéologiques représentant différentes cultures de la RDC, la Halle de l’étoile (site touristique réputé dans l’organisation des manifestations à caractère culturel telle que les théâtres, les concerts de musiques, les concours de danse, etc), l’Université de Lubumbashi (1ère université construite au Katanga par l’Etat Congolais à l’époque Belge), le cercle Hellénique (cercle de la communauté Grecque), le cercle Wallon (ercle de la communauté Belge), le complexe Kiwele (ancien athénée royal avec des grands bâtiments d’une très bonne architecture), l’athénée de la Katuba (ancienne école normale avec des grands bâtiments d’une bonne architecture, la cité de Jeunes (centre de formation professionnelle et d’encadrement des jeunes tenu par les pères salésiens), le lycée Tuendelee (une école publique des filles gérée par les catholiques et où beaucoup de personnalités féminines belges et congolaises ont étudié), Emaus (un de plus anciens couvents des sœurs et un centre d’animation spirituel), le Zoo de Lubumbashi (ardin zoologique et botanique public), la cathédrale Saints Pierre et Paul (1ère cathédrale où fût enterré Monseigneur Félix d’Hemptile), le
marché d’œuvres d’arts (marché réputé pour la vente d’œuvres d’arts malachite), le Grand Karavia Hôtel (1er hôtel de Lubumbashi construit par l’Etat congolais après l’indépendance et répondant aux normes internationales et est catégorisé 5 étoiles) et le Ruashi Mining (appelé aussi mine de l’étoile et 1ère mine de cuivre).

Le musée national de Lubumbashi (Haut-Katanga / RDC). Ph.Dr.Tiers

 

Au-delà du chef-lieu, qui est la ville de Lubumbashi, celle de Likasi et les six territoires, à savoir, Pweto, Kambove, Kipushi, Mitwaba, Sakania et Kasanga, regorgent aussi des sites paradisiaques.

Une cabane située près des chutes Kyobu dans le Haut-Katanga. Ph.Gouv H-K

 

Selon plusieurs lushois, il serait important que le gouverneur Jacques Kyabula Kwete crée une société provinciale du tourisme pour répertorier, numériser et gérer les sites publics. « La diversification de notre économie provinciale permettra à notre gouvernement provincial de mieux fonctionner et de répondre à nos attentes (le peuple). Le tourisme est aussi un secteur générateur des devises pour notre province. J’apprécie l’engagement du gouverneur Jacques Kyabula », a avancé Guy Moller Mapamboli -artiste musicien rd-congolais résidant à Lubumbashi.

CINARDO KIVUILA

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x