CAN 2019: Ce que pensent les acteurs sportifs du groupe des Léopards

En marge de la CAN 2019, la Rd-Congo, selon les résultats du tirage au sort effectué vendredi 12 avril 2019, évoluera dans le groupe A en compagnie de l’Égypte, du Zimbabwe et de l’Ouganda. Pour le compte d’Eventsrdc.com, les acteurs sportifs rd-congolais, journalistes et entraîneurs, ont passé au crible les trois premiers adversaires des Léopards à la CAN égyptienne de 2019.

Éric Tshibasu, Directeur technique du FC MK

«La Rd-Congo tombe sur le pays organisateur. Ce n’est pas la première fois pour nous. Le groupe est jouable pour la Rd-Congo. Si nous nous préparons en conséquence, nous allons faire la différence. Bien qu’ils ont réussi à se qualifier pour la CAN, l’Ouganda et le Zimbabwe ont moins d’expériences en phase finale que la Rd-Congo».

Japhet Toko, Journaliste à Foot.cd

«La Rd-Congo a ses chances pour faire la différence dans ce groupe. Je ne dirai pas que la sélection rd-congolaise est tombée dans le groupe le plus relevé du tournoi. Le Zimbabwe, l’Égypte et l’Ouganda sont tous au courant de ce que la RDC a réalisé ces dernières années. Le classement FIFA en témoignage. Ça va être difficile pour les Léopards de rivaliser contre ses adversaires. L’Égypte est une équipe difficile à jouer à domicile. A la CAN 2006, à domicile, l’Égypte n’a perdu aucune rencontre. Il faut aussi se méfier des Warrios du Zimbabwe. Nous connaissons bien la manière dont ils ont disputé les éliminatoires. L’Ouganda n’est pas une petite équipe. La sélection s’est qualifiée à la 5ème journée soit une journée avant la fin des éliminatoires. Les Cranes sont à leur 2ème participation d’affilée à la CAN. On suppose que la nation a acquis une expérience. Dans ce groupe, tout dépendra de la préparation des uns et des autres pour faire mieux».

Résultats du tirage au sort de la CAN 2019. Ph. Eventsrdc

Billy Kinkela, journaliste à HV TV

«La Rd-Congo peut faire la différence dans ce groupe si on est sérieux dans le choix du groupe qui ira représenter le pays en Égypte. Nous allons rencontrer des nations qui ont une réelle envie de gagner cette CAN. Dans l’équipe nationale de la Rd-Congo, le sélectionneur Florent Ibenge place l’équipe comme figurante ou outsider. Il faudra être sérieux. La Rd-Congo évoluera dans le même groupe que l’Ouganda, auteur des éliminatoires exceptionnelles. Cette sélection a beaucoup progressé. S’il y a de bonnes convocations, nous allons faire la différence dans cette CAN».

Patrick Lupika, journaliste à Digital Congo et correspondant Canal+ Sport

«La Rd-Congo ira à la CAN avec l’idée de faire mieux: se retrouver en huitième. Je n’aimerais pas dire que la RDC est tombée dans un groupe difficile. La sélection rd-congolaise ne mourra pas dans cette phase des groupes. Il faut voir de quelle manière passer l’étape de huitième et quart de finale. En 2015, la Rd-Congo a fini troisième, en 2017 a quitté la compétition en quart. En 2019, nous devons tirer les leçons de tout ce qui s’est passé lors de deux récentes CAN pour faire mieux. Nous ne devons pas craindre l’Égypte. Mohamed Salah ne jouera pas seul sur terrain. Les Egyptiens sont un peu en difficulté ce dernier temps. Bref, l’Égypte n’est pas une foudre de guerre. La sélection nationale doit se méfier des jeunes de l’Ouganda qui monte en puissance. J’évoque par exemple Farouk Miya ou Younouss Saintamou. Cette sélection ougandaise a des valeurs sûres. L’entraîneur doit partir au-delà de sa logique. La plupart de nos bi-nationaux ont un faible temps de jeu. Sur le plan national, il y a des joueurs qui se comportent bien. La Zambie a remporté la CAN avec des joueurs de Mazembe qui évoluent en Afrique. Que le coach donne la priorité aux joueurs qui ont un temps de jeu pas les noms. Le coach Florent doit arriver à former une équipe forte et prête à donner son âme pour la nation».

Fonseca Mansianga, journaliste à Foot.cd

«Le groupe A n’est pas un celui de la mort. C’est plutôt une pool abordable pour les fauves rd-congolais. La Rd-Congo fera face au pays organisateur, l’Égypte, qui compte 7 CAN, il y aura l’Ouganda qui n’a pas eu de la peine pour arracher son ticket. Le Zimbabwe tombe encore sur le chemin de la Rd-Congo -après les éliminatoires, NDLR-. L’Ouganda et le Zimbabwe ont un style de jeu identique avec l’impact physique. l’Égypte est un gros morceau pour la Rd-Congo. S’il nous faut prendre les points, ça sera contre les Cranes et les Warrios. Attention ! En 2017, l’Ouganda s’est distinguée avec ses prestations XXL. Nous avons toutes les chances d’aller plus loin. A nous de bien aborder chaque explication. La préparation sera aussi un élément très important mais aussi la gestion du groupe. C’est maintenant à l’entraîneur d’établir une bonne équipe pour gagner la CAN comme Bakambu et Mulumbu ne cessent de le dire».

Lire aussi :

CAN 2019: Ibenge déterminé à passer la phase des groupes

CAN 2019: Voici le calendrier complet de la phase finale

CAN 2019 : La Rd-Congo dans le groupe A avec l’Egypte

Propos recueillis par ETIENNE KAMBALA

Related posts