Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Festival Amani 2018 : Ferre Gola à Goma du 9 au 11 février

Festival Amani 2018 : Ferre Gola à Goma du 9 au 11 février

La machine tourne toujours pour l’effectivité de la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo. Pour cette 5ème édition, Ferré Gola sera la tête d’affiche du festival Amani, prévue du 9 au 11 février, au Collège Mwanga, à Goma. Cette annonce officielle a été rendue publique ce mardi 23 janvier 2018, au cours d’une conférence de presse au Centre Wallonie-Bruxelles.

 

Le choix de la star de l’événement ne se fait pas par hasard. Elle a pour mission de contribuer à l’objectif du festival qui est de redonner espoir à la population de cette région victime de plusieurs maux des guerres à répétition. « Il faut que les artistes marches de paire avec la vision du festival. Nous organiserons des échanges avec eux pour qu’ils injectent des messages de paix lors de leurs prestations », a déclaré Onassis Mutombo –chargé de communication de ce festival.

 

« La musique fait voyager les cœurs. Même dans les périodes des guerres, les gens peuvent toujours danser ou être ensemble. La musique peut égayer même s’il n’y a pas les mots de paix. La joie d’être ensemble est plus importante pour les humains », a renchérit Vianne Bisimwa -administrateur du festival.

 

Durant trois jours, plusieurs musiciens venus des pays divers émerveilleront les gomatraciens et les touristes présents dans cette ville entre autre Ferré Gola (RDC), Jupiter Bonkondji et Okwess International (RDC), Zao (Congo Brazzaville), Dab INC (France), Caméléon (Ouganda), DJ Benjamin (Ghana), DJ USX (Belgique), Aganze (Nord-Kivu/RDC), Kerine (Goma/RDC), DJ Couleurs, Yemba Voice (Rwanda) et Moyo Maurice (Ouganda). Selon les organisateurs, un artiste musicien congolais vivant en Europe intégrera dans la liste des 13 qui ont déjà donné leurs confirmations pour marquer la présence au premier festival d’Afrique Centrale.

 

Hormis, la danse et la musique, le festival s’attardera sur comment la rumba congolaise peut s’inscrire dans le patrimoine culturel et immatériel dans le monde.

ETIENNE KAMBALA

 

 

Eventsrdc.com

Related Posts

Read also x