Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Pour Oliver Lumbu « seule, la lutte libère ! »

Pour Oliver Lumbu « seule, la lutte libère ! »

Soucieux de l’avenir de sa très chère patrie, la République Démocratique du Congo, le Vice-Président interfédéral de l’UDPS Kibassa de l’ex. Katanga, Oliver Lumbu Muyenga a au cours de cet entretien donné la position du directoire national de son parti. Il pense que le peuple rd-congolais doit se prendre en charge pour le destin de son pays. « Je recommande à mes compatriotes un engagement citoyen très actif dans l’unité et la solidarité », avance-t-il. Quant aux positions de la France, la Belgique et de tous les autres pays membres de l’Union Européenne, Oliver Lumbu souligne que le système Kabila expose et insécurise le peuple rd-congolais sur tous les plans.

Le 20 décembre 2016, date de la fin du mandat de Joseph Kabila est passée. Quelle est la position de votre parti politique UDPS Kibassa ?

La position de mon parti est que le mandat de Joseph Kabila a expiré. Il a perdu toute légalité et légitimité. Il y a un vide au sommet de l’Etat et le régime Kabila gouverne par défi.

Au moment où tout le monde attendait un discours de Joseph Kabila, il y a eu publication du gouvernement Badibanga. Comment interprétez-vous cette démarche ?

La publication du gouvernement a la date du 19 décembre est un acte de défi. C’est une façon pour le camp présidentiel de s’imposer dans le rapport de force quant au respect de la constitution et la négociation directe de la CENCO. Toute fois, Joseph Kabila n’a fait que publier le gouvernement qu’il gardait dans ses tiroirs depuis tout ce temps. C’est une manière psychologique pour lui et son camp de dire à l’opinion nationale et internationale qu’ils ne céderont pas à la pression et qu’ils sont prêts à toute éventualité.

Qu’attendez-vous du gouvernement Badibanga ?

Le gouvernement Badibanga n’est qu’une continuité du système Kabila. Avec mon parti, nous soutenons le changement, la refonte totale du système mafieux non apparent et apparent en place.

Dans quelques coins de Kinshasa et de la RDC, la population a manifesté son désaccord avec ce régime. Etes-vous sûr que cette réaction sera prise en compte par le pouvoir en place ?

Ce n’est pas la première fois que la population manifeste son désaccord et je ne vois pas comment le système en place en tiendra compte. Les loups du pouvoir sont préoccupés par leur cramponnement à n’importe quel prix. C’est pratiquement un jeu d’intérêt et ils agissent sans cœur, sans amour ni volonté, mais s’imposent.

Sur France24, la Belgique et la France ont annoncé qu’elles ont saisi l’Union Européenne pour revoir sa coopération avec le pouvoir de Kinshasa. Ne craignez-vous pas que la RDC soit asphyxiée sur tous les plans ?

Nous n’avons pas besoin d’invoquer les anges du ciel pour comprendre que le pays va mal. Le système Kabila expose et insécurise le peuple congolais sur tous les plans : économique, sécuritaire, politique…

Pensez-vous que le Dialogue National Inclusif made in CENCO a encore sa place avec l’avènement du gouvernement Badibanga ?

Tout dialogue a encore une place au Congo. Le dialogue CENCO n’avait pas pour but le partage des postes ministériels. La politique est dynamique et est remplie de beaucoup d’impondérables.

Un message aux rd-congolais du pays et de la diaspora ?

A ceux de l’intérieur et de l’extérieur, je recommande un engagement citoyen très actif dans l’unité et la solidarité afin de faire échec aux ennemis du peuple congolais. Seule, la lutte libère !

HECTOR LEBO YER

Eventsrdc.com

Related Posts

Read also x